13/01/2005

Les frasques du FN

Après avoir vu le reportage de Jean-Claude Defosset sur le FN hier soir sur RTBF, je me demande si je ne vis pas dans un pays surréaliste. Evidemment, je dis bravo à nos élus d'avoir "osé" coupé (pour des périodes limitées, encore) les vivres aux partis liberticides, après avoir tergiversé longuement. Cela veut dire que les partis extrèmistes sont des ennemis publics que nous devons combattre et non entretenir. Maintenant, je me pose la question suivante: est-ce que le citoyen, sous prétextes de frustration de la part des partis dits démocratiques, peut donner son vote à un parti non-démocratique? Est-ce que le citoyen a le droit, sous le couvert de la démocratie, de voter n'importe comment? Peut-on l'en empêcher? Si oui, aurions-nous évité Hitler et ses agissements? Je crois que la réponse est qu'il faut prendre le mal à sa racine, c.à.d. déclarer les partis liberticides illégaux et donc inéligibles.

11:21 Écrit par attila | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.