26/10/2004

Lumières ténébreuses

Dimanche dernier, en me rasant après ma grâce matinée, j'écoutais (malgré moi) la messe sur RTBF, seule chaîne publique à faire cela en Europe, je crois. Le choeur chantait "Peuple de lumière(s)"!Dans la revue "Le Vif/L'Express" du 22 octobre 2004, l'article "Plaidoyer pour un islam des Lumières" a retenu mon attention. C'est vrai, il y a eu un islam des Lumières bien avant "Le Siècle des Lumières" et j'émets tous mes souhaits pour qu'il revienne. Bon vent donc! Je suis impatient de lire le nouveau livre de Jacques Attali: "La Confrérie des Eveillés" chez Fayard.
Sur Arte, les émissions sur les Médicis est un "must". En préambule, j'ai vu l'émission sur Martin Luther.Très instructif. J'en ai retenu un fait: la naissance de la concurrence. D'abord, la prospérité de la Toscane pendant la Rennaissance italienne est dûe essentiellement à la concurrence entre les différents commerçants influents de la région qui, comme signe de leur pouvoir, érigeaient des tours plus hautes que celle des concurrents (Florence, Voltera, Sienne, San Giminiano). L'autre effet de la concurrence est que le vatican, poussé par la compétence des adeptes de Luther, a obligé les membres du clergé de savoir lire et écrire et généralisé l'enseignement du cathéchisme dans toutes les écoles.Dernièrement, j'ai suivi le débat "Mise au Point" dimanche sur RTBF. Le sujet était l'opportunité de passer par un référendum pour décider de sujets importants tels que la constitution européenne, la scission BHV, l'éclatement de la Belgique. Ici aussi,il faut faire très attention. Le référendum comme la démocratie directe semblent être des solutions conformes à la démocratie. Mais cela suppose une chose: l'implication complète du citoyen (vote obligatoire) et surtout un niveau élevé de la culture citoyenne. Sinon, cela risque d'être la pire des démocraties.

11:44 Écrit par attila | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/10/2004

Michel, prénom maudit?

N'est-ce pas curieux que 3 des 4 inculpés dans l'affaire Dutroux aient comme prénom Michel? Michelle Martin, Michel Lelièvre, Michel Nihoul.
Et que dans l'affaire Fourniret, c'est encore Michel le prénom du monstre?
Qu'en est-il ailleurs? On sait déjà qu'aux USA, il y a Michael Jackson, coïncidence?
Il y a aussi ceux qui ont Michel comme nom de famille, mais cela tient de la politicophilie et non de la pédophilie... 

10:21 Écrit par attila | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |