03/03/2004

Le népotisme

A voir tous ces fils à papa qui briguent des postes publiques à la suite de ce que leur géniteur a vécu mais dont l'âge pousse à passer le relais. Du côté francophone, on peut noter les Michel, Wathelet, Collignon, Simonet, Dehousse, Harmel, Spaak, Persoons, Clerfayt, Payfa, Defraigne, Désir, Kubla, Mathot, Daerden, Lutgen, etc. Du côté flamand, Eyskens, Anciaux, Vandenbroucke, Van Den Bossche, Tobback, etc.  Etre le fils (ou la fille bien qu'on en voit bcp moins) ouvre-t-il des portes plus qu'au commun des mortels? En Europe, il y a pire comme en Grèce où les Caramanlis et les Papandréou se relaient au pouvoir depuis des générations....En France, il y a les Le Pen...
Dans le syndicalisme, on semble aussi assister au même despotisme, ex. la candidature de Thierry Nollet fils à la tête de la F.G.T.B., etc... à suivre.
De toute façon, comme dit le musicien Bertignac, "Il y a beaucoup plus d'intelligence sur le net que dans tous les palais des gouvernements".  http://bertignac.com/















11:17 Écrit par attila | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.