16/02/2004

Régionalisme/Communautarisme

Hier matin, comme à mon habitude, j'écoutais l'émission radio sur la1 (RTBF) "Arguments". Le sujet était la célébration du 40ème anniversaire de l'Institut d'Etudes Européennes de l'ULB. L'invité Paul Magnette, commentant l'évolution de l'UE, se félicitait que l'on ait abandonné de plus en plus l'idée de l'Europe des Régions qui était en vogue il y a peu, en faveur de l'Europe des Etats. Il y aura le 1er mai prochain 25 Etats à l'intérieur de l'UE et bientôt il y en aura 31. Si on avait poursuivi la voie de l'Europe des Régions, on devrait déjà gérer plus de 400 régions. Heureusement on semble s'être rendu compte de l'impasse dans laquelle on s'aprêtait à tomber. Ou bien est-ce une illusion puisque le journal "Le Soir" de ce matin prétend que la campagne électorale prochaine sera communautaire!
In memoriam: Il y a une douzaine d'années, notre ancien Premier Ministre CVP Wilfried Martens, à peine déchargé de cette fonction par un autre CVP (Jean Luc De Haen), n'allait-il pas conseiller les nouveaux dirigeants de l'Ethiopie, enfin libérée du tirant Menguistou, pour qu'ils adoptent "la méthode belge" de régionalisation. Jimmy Carter (en chomage technique après sa présidence sans éclat, candidat au prix Nobel tout de même) est venu prendre le relais pour faire passer le même message. Résultat, l'Ethiopie est devenue un pays déchiré à l'image de la Yougoslavie, la langue officielle (l'amhara) interdit hors de la Région Amhara, coupé de l'accès à la mer. N'est-ce pas triste que le 2ème pays de l'Afrique en population (65 millions) soit réduit à un état de pays assisté, avec le consentement des leaders du monde?

11:37 Écrit par attila | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.